Lomé la capitale togolaise  a abrité ce jeudi 7 février, la 4ème revue annuelle des réformes politiques, projets et programmes de l’Union Economique et Monétaire ouest-africaine (UEMOA).

A l’issue de cette réunion, le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé a accordé une audience à M. Boureima Abdallah, président de la commission de l’UEMOA. Au cours  de leur entretien, les deux hommes ont fait le tour d’horizon de la situation économique de l’institution et de ses perspectives.

Boureima Abdallah à sa sortie d’audience a rappelé que c’est à Lomé en juin 2012, que la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’institution qu’il dirige, avait pris la décision d’une tenue annuelle de revue des réformes, politiques, projets et programmes de l’union qui a été actée à Dakar en octobre 2013. « J’ai saisi l’opportunité de cette audience pour faire au chef de l’Etat, le point sur la situation de l’union et des perspectives, surtout à un moment où nous venons de célébrer le 25ème anniversaire de notre union le 10 janvier 2019. J’ai également évoqué avec lui divers thèmes qui portent sur la croissance économique et sur la nécessité de continuer à intensifier, à diversifier la mobilisation des ressources internes pour une bonne consolidation budgétaire. » a-t-il déclaré.

Les échanges entre les deux personnalités ont également  porté sur des sujets de marché commun, la diversification des échanges communautaires et sur les questions de sécurité.

« Nous avons pris actes des commentaires et les conseils avisés du chef de l’Etat. Comme toujours, ses conseils nous enrichissent énormément dans l’exercice notre mission. » a-t-il conclu.

 

Eyram  AKAKPO