Cinq ressortissants nigérians ont été sérieusement lynchés dans le quartier Hédzranawoé à Lomé ce lundi 17 juin. Accusé d’avoir ôté la vie à une jeune fille Togolaise, ils n’ont eu la vie sauve que grâce à l’intervention des  forces de sécurité qui se sont dépêchées sur les lieux.

Les habitants de Hédzranawoé et d’Attiégou ont été sans pitié pour  les ressortissants nigérians de leur quartier dans la matinée de ce lundi 17 juin 2019. Ils ont été sérieusement lynchés  par des jeunes décidés à venger la mort de leur « sœur togolaise ».   La cause de la révolte des populations d’Attiégou et Hédzranawoé  est la mort suspecte d’une jeune fille togolaise qui serait tuée dans la nuit de samedi à dimanche par ces nigérians.

Selon certains habitants présents sur le lieu du lynchage, ces 5 individus de nationalité nigériane ont tués une Togolaise après l’avoir violée. D’autres parlent de 3 Togolaises tuées.

Il urge que les forces de sécurité face la lumière sur cette affaire puisque ce n’est pas la première fois que les populations s’en prennent à des Ibos pour des cas de meurtre.

Eyram  Akakpo