La première pierre du siège de l'Union des Communes du Togo a été posée ce samedi 29 juin 2019 à Adidogomé en présence du Président de l’UCT, le Contre-Amiral Kodjo Trso ADEGNON. Selon lui, vient ainsi matérialiser la construction imminente d'un cadre de travail plus approprié.  Plusieurs présidents de délégation spéciale étaient présents pour ce jour historique qui marque aussi leur dernier geste à la tête des communes togolaises.

 Après presque deux dizaines d'années d'existence, la faîtière des communes togolaises entend se  doter d'un cadre de travail approprié dans la préfecture d’Agoè-Nyivé précisément à Adidogomé dans le quartier Wognomé. C'est le président de l’Union des Communes du Togo Kodjo Trso ADEGNON en personne qui a procédé à la cérémonie de pose de la première pierre sur le site qui abritera l’édifice. L'UCT créée depuis le 31 Mai 1996 par la loi 1901, se voit réaliser un « rêve truffé d’ambition noble » à en croire Kodjo Trso ADEGNON à l'occasion. Pour lui, l'association à but non lucratif UCT, ambitionne de se doter « d’un siège propre afin de contribuer à instaurer la culture de l’excellence et le développement de l’esprit associatif au sein de nos communes et régions » Selon les termes du Président de l'UCT.

Les élections municipales togolaises ont lieu le dimanche 30 juin prochain. A l’issue du scrutin, les conseillers municipaux remplaceront les « délégations spéciales » qui étaient nommées par le président de la République depuis Octobre 2001.

 « Le moment est donc venu de passer le témoin tant attendu à nos futurs successeurs dont nous souhaitons au passage une bonne prestation», disait le Président de l’UCT à l’occasion.

Au-delà de cet édifice imminent qui marquera à tout jamais le passage des Délégués Spéciaux à la tête des communes togolaises, l’UCT a eu à réaliser des infrastructures de base  aux populations dans les différentes régions du Togo. Le Président de l’UCT ventait les mérites de la faîtière dans ses propos : « Nous pensons que notre détermination à satisfaire les besoins quotidiens de nos populations respectives, malgré toutes les difficultés connues de tous, sont à féliciter », a-t-il  martelé.  

 

 

Helmut PINTO