Deux brigands dans les mailles de la police. Une patrouille de la Direction  centrale de la police judiciaire (DCPJ) a mis la main sur deux braqueurs dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 août dans le quartier Avénou à Lomé.

La Direction centrale de la police judiciaire a appréhendé ce week- end deux des malfrats qui troublent la quiétude des Togolais. Il s’agit des nommés Agossi Toussaint et  Dogbé Kokou,  tous des habitués de la prison.(photo illustrative)

Selon le commissaire  Douti Yendoubé, «ces malfrats sur une moto TG CK 5960 allaient au grand marché pour se procurer une nouvelle machette afin de rechercher une victime à braquer. C’est donc en cours de route qu’ils ont été repérés et dès qu’ils ont aperçu les agents, ils ont pris la fuite. Sommés à plusieurs reprises de s’arrêter, les malfrats n’ont pas obtempéré, obligeant la police à faire usage d’armes  à feu. Ce qui a par ailleurs blessé le nommé Agossi Toussaint permettant ainsi de mettre la main sur eux ».

Le malfrat Dogbé Kokou alias Okpayina devant la presse a avoué que l’objectif de cette sortie du 17 août était de trouver une victime pour un nouveau braquage.

Depuis quelques années déjà, les Togolais sont à la merci de ces malfrats qui braquent même en plein midi dans la capitale togolaise sous l’œil impuissant des forces de sécurité.

Vivement que ce réveil de la police et la gendarmerie apporte la quiétude aux citoyens.

  Eyram Akakpo