Vers la fin des actes de corruptions et de rackets des forces de sécurité envers les citoyens au Togo? Le ministre en charge de la sécurité et de la protection civile, le Général  Yark Damehame a annoncé un numéro vert  pour dénoncer les cas de rackets commis par les siens.

Nombreux sont les citoyens togolais qui se plaignent des actes de ces rackets et de corruptions des forces de sécurité surtout sur les routes. En vue de remédier à ce phénomène,  un numéro vert vient d’être mis en place afin de  dénoncer ces policiers et gendarmes indélicats. Il s’agit du « 1014 ».

L’objectif selon le ministre  est de permettre aux citoyens de dénoncer ces agents racketteurs afin que des mesures appropriées et urgentes soient prisent.