Le groupe français ONOMO Hôtels, industrie de l'hôtellerie sur le continent africain,  connait à partir de ce 12 Décembre 2019, un changement de taille. Il a acquis une participation majoritaire à hauteur de 60,1% dans BON Hôtels.

"ONOMO Hotels consolide davantage son positionnement dans le marché africain de l'hôtellerie et de la restauration et conforte sa présence panafricaine. Cet accord d'acquisition fait d'ONOMO un acteur clé sur le marché nigérian et renforcera notre présence en Afrique australe ", déclare Julien Ruggieri, Président du groupe.  

"L'opération positionne ONOMO Hotels comme le premier groupe hôtelier panafricain du segment midle-scale avec une présence dans 15 pays. Il aura dorénavant une empreinte couvrant 15 pays avec 4.300 chambres et un pipeline considérable de 3.000 chambres supplémentaires. En outre, le nouveau groupe emploie désormais environ 2 200 personnes.»

 «Nous allons bénéficier de la grande expérience de BON Hôtels en matière de gestion hôtelière. Un nouveau chapitre dans la vie d’ONOMO qui permettra au groupe de se développer à travers les services de propriété, de partenariat et de gestion. Avec notre connaissance du continent africain et de ses marchés uniques, nous offrons une nouvelle opportunité aux investisseurs qui peuvent s'appuyer sur le nouveau groupe pour ouvrir des établissements hôteliers dans plusieurs pays africains », a déclaré Cédric Guilleminot, Directeur Général d'ONOMO Hôtels (en photo).

Selon Guy Stehlik, PDG de BON Hotels, l'acquisition aura un impact positif sur l'économie du continent. Cette consolidation aura un impact considérablement positif sur l’économie du continent. «Faire partie d'ONOMO Hotels est une bonne nouvelle pour les partenaires actuels et futurs de BON Hotels, en leur donnant accès à une plus grande base de données clients, à une plateforme de distribution plus solide et à un pouvoir d'achat accru. Nos clients bénéficieront de la présence unique d'ONOMO et de BON Hôtels à travers l'Afrique et d'un programme de fidélisation plus large. En nous projetant dans l’avenir, nous envisageons de pénétrer le marché de l’Afrique de l’Est et consolider davantage notre leadership sur le continent. Surtout que, plus de 3.000 nouvelles opportunités d’emploi seront susceptibles d'être créées, ce qui est une grande nouvelle pour un continent qui a tant besoin de nouveaux emplois et de développement des compétences. Cette acquisition promet de grandes possibilités de croissance pour le groupe et toutes les parties prenantes », poursuit Guy Stehlik

Ce partenariat stratégique reflète la confiance continue des deux groupes en l'Afrique en tant que région de choix pour les opportunités économiques offrant un grand potentiel de croissance, particulièrement dans le secteur du tourisme. Cette transaction apportera une offre nouvelle et plus diversifiée aux voyageurs d’affaires et de loisir, ce qui permettra sans doute d’attirer plus de touristes sur le continent.