Mohamed Saïd Al-Assar,  ministre d’Etat égyptien  en charge de la production militaire, a annoncé ce dimanche 23 Février 2020 au Parlement que l’Etat égyptien envisage de produire le premier bus électrique début novembre prochain. Aussi signale-t-il que la priorité de l’Egypte en termes d’industrialisation des véhicules serait accordée aux bus. 

C’est ainsi  que ce ministère a conclu un contrat avec l’entreprise Foton pour la fabrication de bus électriques en Egypte, soit 500 bus dans une période de quatre ans, pour un total de 2000 bus, avec la possibilité de porter ce nombre à 5000, a appris l’Agence Corps Diplomatic Togo.