Le monde  entier  commémore  ce 26 juin 2020, la journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues. Le thème retenu pour cette année est ‘une meilleure connaissance pour de meilleurs soins’

Soutenue chaque année par la communauté internationale, cette journée a pour objectif de renforcer la sensibilisation au grand danger que sont les drogues illicites pour la société.

« La commémoration de cette année s’inscrit dans un contexte particulier en raison de la covid-19.  Par ailleurs,  la cérémonie symbolique d’incinération des drogues et des produits illicites contrefaits saisis restera l’une des activités phares de cet évènement», a déclaré le ministre de la sécurité et de la protection civile, président du comité national antidrogue, Yark Damehame.

Selon le ministre, un plan stratégique est mis en place pour la période 2020-2024 pour réduire aussi bien l’offre que la demande.

« Notre pays sous l’impulsion du Chef de l’Etat son Excellence M. Faure Essozimna Gnassingbé  et avec l’appui de la CEDEAO, s’est doté d’un nouveau cadre stratégique visant à réduire aussi bien l’offre que la demande de drogue sur les cinq prochaines années. Ce cadre stratégique assorti d’un plan d’action intégré et de lutte contre la drogue et le crime 2020-2024 comporte des actions spécifiques sectorielles en vue de lutter contre le trafic illicite des drogues, de prévenir l’usage des substances, de traiter la dépendance aux substances et les conséquences socio-sanitaires associées», a poursuivi Yark Damehame.

Il a en effet, saisi l’occasion pour inviter les parents à prendre leur responsabilité afin de protéger leurs enfants contre ce fléau.