C’est avec la mention «Très Honorable» qu’Amévi Amédzi Edem Dabla (photo) a décroché ce jeudi 09 juillet 2020  son doctorat. L’ancien Rédacteur en Chef de la Télévision togolaise et Directeur  de radio Lomé a soutenu  avec brio  sa thèse de doctorat unique en Art, Culture et Développement.

« Patrimoine culturel immatériel et la visibilité de la diplomatie culturelle du Togo: création d’une plateforme virtuelle pilote d’échanges», est le thème sur lequel l’impétrant a fait ses recherches qu’il a présentées devant le jury international composé de quatre membres.

Pendant plus de deux heures trente minutes de présentation suivie des questions-réponses, le jury présidé par le professeur titulaire en Anthropologie-ethnologie, Komi KOSSI-TITRIKOU, a été convaincu  que  le candidat a démontré que le Togo dispose d’un important patrimoine immatériel à faire découvrir et à valoriser.

Ainsi, la thèse évoque un riche éventail culturel qui est classé dans les catégories des traditions et expressions orales, des industries culturelles et créatives, des arts du spectacle, des pratiques sociales et des industries du goût.

« L’objectif général de cette recherche est de contribuer à la visibilité et à la promotion du Patrimoine Culturel Immatériel  du Togo dans les représentations diplomatiques et les institutions internationales », a déclaré  Amévi Dabla.

Au bout de sa recherche, l’impétrant est arrivé à la conclusion selon laquelle, les valeurs culturelles du Togo ne sont pas suffisamment visibles et valorisées dans la sous-région et dans le monde.

Aussi, a-t-il démontré de façon scientifique les forces et  les opportunités du patrimoine culturel togolais de même ses faiblesses et menaces.

Et comme il est recommandé depuis un certain temps dans les thèses de doctorat,  l’impétrant a  accompagné sa recherche d’un projet spécifique.  En effet, il  propose  la création d’une  structure baptisée Centre DiploCulture à Lomé et qui sera un bâtiment à trois niveaux (rez-de-chaussée, 1er  et 2e étages)   sur une superficie de 300 m2. Ce centre sera  doté d’une plateforme virtuelle d’échanges au service de la diplomatie culturelle au Togo  avec des relais notamment à Paris, Washington et Tokyo.

Il sied de mentionner que  le jury a été  séduit par la qualité de recherches  et  a décerné à Monsieur  Dabla  le grade de Docteur en Art,  Culture et Développement  des Universités avec la mention « Très Honorable » sous les applaudissements des invités parmi lesquels figurent des anciens premiers ministres, Ambassadeurs et personnalités administratives.

Précisions que  les travaux de cette thèse étaient menés sous  la direction du Prof Kodjona Kadanga.  Ce dernier était dans le jury avec ses collègues NAPO Gbati, Maître de Conférences en sociologie des médias à l’Université de Lomé et HOUENOUDE Didier Marcel, Maître de Conférences  en Histoire de l’art à l’Université d’Abomey-Calavi (Bénin).  

David Ricardo