Dans  le but d'améliorer l'entretien manuel du réseau routier national et pistes rurales dans la région de la Kara, 462 comités de développement  à la base (CDB) de la phase pilote et ceux des quatre phases d'extension du *projet Cantonnage*  ont bénéficié d'une séance de formation pour la poursuite de leur mission. C’est ce qu’a appris l’Agence Corps Diplomatic Togo.

Démarrée  le 28 septembre 2020 à Guérin Kouka et à Bassar, cette séance de formation adressée aux CDB est couplée  de la signature de leurs contrats d'entretien manuel. Elle s'est achevée ce 01 octobre à Bafilo et a couvert tous les chefs lieux des sept préfectures  de la région.

 Les membres de l'Antenne régionale d'ANADEB  Kara, la Direction régionale des travaux publics et la Société autonome de financement de l'entretien routier  (SAFER)  sont les  principaux acteurs de cette formation qui  a permis de rappeler la méthodologie de travail et d'apporter des améliorations dans la mise en œuvre du projet. 

 C’est le lieu de rappeler que c’est depuis  2015 que  l'entretien manuel des routes et pistes par cantonnage a été  confié aux CDB suite à l'adoption de la nouvelle stratégie qu'est -l'approche communautaire - impliquant ainsi l'Agence nationale d'appui au développement à la base (ANADEB).

Dans la région de la Kara, grâce à cette nouvelle stratégie, 462 CDB mobilisés par l'ANADEB et rémunérés par la SAFER  entretiennent 1895,71 km de routes et pistes touchées par le projet cantonnage sous le contrôle  de la direction régionale des travaux publics. 

 Il sied de préciser que le projet «cantonnage»  vise à maintenir  les abords des chaussées, les ouvrages de drainage et d'assainissement dans un état de propriété  permanent afin de garantir  une visibilité sur les routes et piste rurales et d'assurer l'écoulement  des eaux pluviales et de ruissellement.