Le village d’Ayakopé situé à 12 km de Tsévié  fait partie des 11 derniers villages parmi les 24 bénéficiaires du projet EJV

 En effet,  ce village  a bénéficié  a deux sites consacrés à ses travaux de haute intensité de main d’œuvre (THIMO). 

Le premier site est un champ de 2 hectares de soja. Le semis a été réalisé en septembre et le sarclage est fait ce 15 octobre 2020.

Le deuxième site est consacré au reboisement des plantes de teck et de Kaya. 

 Les travaux sont à 100% agricole et sont réalisés avec l'appui technique de l'ICAT.

Au moins 50% de femmes sont attendues pour ces activités

 L'exécution du micro projet de THIMO nécessite au moins 60 jours de travail continu avec une équipe constituée  de 70 travailleurs encadrés par deux chefs d'équipe et au maximum 80 jours de travail continu (formation et volontariat communautaire). Les travailleurs sont rétribués à 15 00 FCFA par jour

 Signalons que dans le processus de mise en œuvre du projet EJV, les jeunes bénéficiaires passent préalablement par l’étape du  ‘Volontariat communautaire et les formations FoDA’ au cours de laquelle ils prennent part à des travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO) ainsi qu’à des formations en compétences de vie et en développement d’affaires.

Il sied de préciser le coût global  du  projet EJV  est de 5.1 milliards de francs CFA.

L'objectif de des THIMO est d'offrir l'occasion de développer de saines habitudes de travail et d'acquérir des valeurs civiques tout en participant à une activité valorisée par la communauté.