La  présidente de la faîtière des communes du Togo, Yawa Ahoefa Kouigan (photo)  participe depuis hier à Tunis au congrès de l’Association internationale des maires francophones (AIMF). Cette rencontre  de haut  niveau vise  à renforcer la solidarité et le dialogue des cultures à partir des territoires. Cet événement marquera également la force du réseau AIMF en Afrique.

Elles sont  au total  130 délégations de Maires et de partenaires internationaux venant de 33 pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe  à prendre  part soit en présentiel ou à distance à ce rendez-vous.

La question de la gouvernance locale est une priorité du gouvernement  togolais  qui  a créé 117 communes.