«Pérennité de la rentabilité: un défi pour les dirigeants de banque».  C’est le titre du nouvel ouvrage de Kokouvi Octave Akakpo. Il a été dédicacé le 12 décembre 2020 à Lomé en présence de plusieurs cadres de banques, des institutions financières et des amoureux de la littérature.

Sous-titré « l’insomnie des dirigeants de banque: le défi de la rentabilité dans un environnement de concurrence et de réglementation », l’ouvrage est structuré en quatre chapitres et est élaboré à partir de la thèse professionnelle  de l’auteur.

Les recherches exposées par l’auteur dans ce livre visent à identifier les facteurs qui influencent significativement la rentabilité des banques confrontées à la concurrence et à la réglementation prudentielle de Bâle 2 et 3, afin de proposer des solutions idoines.

« J’ai travaillé sur le sujet de la pérennité et de la rentabilité des banques parce que je me suis rendu compte que la question de la rentabilité est une question de survie. Une banque ou une entreprise qui n’est pas rentable ne peut pas survivre. De plus,  il ne suffit pas d’être rentable une ou deux fois pour vivre; pour se développer, il faut être rentable de façon pérenne.  C’est pourquoi je me suis dit qu’il est important de travailler sur un sujet qui met en relief ce qui convient d’être fait, ce que nous appelons les déterminants de la rentabilité qui doivent être identifiées et utilisés pour que les institutions bancaires puissent arrivées à cette étape de pérennisation de leur rentabilité pour pouvoir survivre », a indiqué Kokouvi Octave Akakpo (photo ci-dessous). 

L’ouvrage qui traite d’un sujet d’importance capitale s’est penché spécialement sur les banques togolaises.« C’est un document inédit. Nous avons fait un travail scientifique, un travail de recherche et les travaux scientifiques de recherche sur un tel sujet, il y en a  dans les pays développés, il y a quelques travaux dans notre zone, mais il n’y a pas de travaux spécifiques sur les banques togolaises. Les professionnels des banques sont occupés à travailler d’arrache-pied au quotidien pour effectivement rechercher la rentabilité de leurs institutions. Il se fait  qu’ils n’ont souvent pas le temps pour aller faire des études scientifiques pour trouver les bonnes formules qui leur permettront d’assurer ces rentabilités. Cela fait qu’on est au quotidien dans la routine, c’est pour ça que la collaboration entre le monde professionnel et le monde universitaire doit être encouragé et développé », a-t-il martelé.

Pour Dr Kossi Ayenagbo, enseignant-chercheur, doyen honoraire de la faculté des sciences économiques et de  gestion de l’Université de Kara, « l’avantage qui est perceptible à la lecture de ce livre est le lien qui est constamment fait entre la théorie et la pratique. Il n’est pas fréquent d’avoir des ouvrages qui restituent un travail de recherches menées par un praticien».

L’auteur

Kokouvi Octave Akakpo âgé de 45 ans, est enseignant de comptabilité bancaire et des assurances à l’Université de Kara. Avec plus de 20 ans d’expérience professionnelle, il a servi dans plusieurs banques entre autres, banque Atlantique Togo, Ecobank Togo et Bia Togo.

 

Eyram AKAKPO