Même  décédé,  Maître  Yawovi  AGBOYIBO (photo),  feu  président  du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) fait toujours parler de lui. Et cette fois-ci, c’est le  journaliste Sébastien VONDOLY  qui  parle de cet homme  qualifié par les Etats-Unis  de « père de la démocratie au Togo » suite  à l’annonce de son décès en Mai 2020.

« Me Yawovi  AGBOYIBO,  Dans l’antre du bélier noir»: c’est le titre de l’ouvrage que Sébastien Vondoly   dédié  à titre posthume à ce « monument » de la politique togolaise.

Le livre  revient sur la vie et le parcours  sociopolitique  d’un  homme dont la notoriété a dépassé les frontières du Togo. Me Agboyibo, fervent défenseur des droits humains, premier président  de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH)  au Togo.  Le document précise que l’homme a marqué l’histoire institutionnelle  et politique du  pays. Ancien Premier  Ministre, Me Yawovi AGBOYIBO  était un homme dont  peu de Togolais  connaissent la grandeur d’esprit, la magnanimité  et l’abnégation.

Bref l’auteur  révèle la face cachée,  de l’animal politique qu’est le «Bélier  noir de Kouvé »,  que seule  sa famille  et ses plus proches collaborateurs  connaissent.  

« La maîtrise  des  égos  est  le prix à payer  pour une culture d’amour  et de paix par le respect  des droits de l’homme » a déclaré le Bélier noir dans ce document.

Signalons que le livre est publié aux Editions L'Harmattan.