La Chambre administrative de la Cour Suprême du Togo a annulé ce 09 décembre 2021,  la suspension infligée par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) au journal « La Symphonie ».

En effet, ce journal  dirigé par  Yves Galley avait écopé deux mois de suspension pour avoir critiqué une sanction que les membres de la HAAC avaient précédemment collé au journal « The Guardian ». Pour la chambre administrative de la Cour, cette sanction de l’autorité de régulation manque de base légale.

Aujourd'hui, tout porte à croire que la justice a dit le droit en boutant l'institution HAAC. En effet, selon le verdict, la justice accuse la HAAC d'avoir suspendu la parution du journal SYMPHONIE illégalement. Ainsi, l'institution a commis une injustice à l'égard de ce journal.

De tout temps, les décisions de la HAAC n'ont jamais été remises en cause.

Mais aujourd'hui, elle est jugée illégale par la justice. Faut-il féliciter la justice en allant trop vite en besogne ou faut-il continuer à l'observer pour l'apprécier dans les autres dossiers sensibles avant de la juger?

Toujours est-il que ce verdict est le bienvenu. Un petit pas vers l'indépendance de la justice, selon certains observateurs.