Coopération

La base militaire “Bérénice” et son aéroport civil renforcent le rôle axial de l’Egypte dans la sécurité et la stabilité arabe et régionale, a déclaré le prince héritier d’Abu Dhabi et ministre de la Défense des Emirats Arabes Unis, Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, cité par la MENA. “J’étais ravi d’assister à l’inauguration de la base militaire “Bérénice” et son aéroport civil, en présence du Président Abdel Fattah Al-Sissi. Il s’agit d’un exploit qui renforce le rôle axial de l’Egypte dans la sécurité et la stabilité arabe et régionale”, a tweeté cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, souhaitant à l’Egypte davantage de progrès et de prospérité.

Treize agences onusiennes ont procédé ce lundi 09 Décembre 2019 à la signature d’un nouvel accord cadre de coopération avec  le gouvernement togolais. Cet accord  couvre  la période 2019-2023 pour une somme de 72 milliards de Fcfa.

Parmi ces 13 agences la FAO, l’ONUSIDA, le  PNUD, de l’Unicef, l’OMS, etc.

« Le Togo affiche de grandes ambitions, et ce cadre de coopération constitue l’offre du Système des Nations Unies pour accompagner le pays dans la réalisation des Objectifs du Développement Durable, tout en veillant à ne laisser personne de côté »,  a déclaré, Damien Mama, le Coordonnateur des agences du Système des Nations Unies  au Togo.

Signalons que le gouvernement togolais était représenté à cette cérémonie de signature par la Ministre de la planification et de la  coopération, Mme Demba TCHIGNOKPA.

  

 

Une  délégation allemande composée  de Ariane Hildebrandt (en photo), directrice générale adjointe au ministère fédéral de la coopération et du développement, Elke Siehl responsable à la giz (Agence de coopération internationale) du développement durable, et Rüdiger Hartmann, chef du département Instruments de financement et procédures de coopération financière à la Kfw (banque publique allemande) est attendue ce mercredi 15 janvier 2020 à Lomé.

Pendant trois  jours, cette délégation va passer en revue les axes de coopération avec le Togo.

La coopération allemande est multiforme. L’APD, qui représente plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année s’oriente en direction de la bonne gouvernance, de la décentralisation, de l’agriculture, de la santé et  de l’éducation.

Il sied de préciser que les projets  de coopération entre l’Allemagne et le Togo sont exécutés localement par la GIZ.

Catherin NÜGLER

 

Une formation  en "enquête  accident ou incident aérien"  et  en cybercriminalité multi-services  eu lieu du 16 au 27 septembre 2019 à Lomé  au Togo. Cette formation a été assurée par un Détachement d’Instruction Technique (DIT) du   ministère français de l’intérieur. C’est ce qu’a appris l’Agence Corps Diplomatic Togo.

 Notons que c’est le commandant de la brigade de gendarmerie de l’air des éléments français du Sénégal basé à Dakar  qui  a dispensé cette  formation relative à l’enquête lors des incidents ou accidents aériens avec le chef de la cellule d’investigations criminelles de la gendarmerie nationale togolaise.

Parmi les stagiaires se trouvaient une vingtaine d’enquêteurs OPJ expérimentés, de la compagnie autonome de l’aéroport de Lomé (CAAT), ainsi que du service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC). A ceux-ci s’ajoutaient trois agents de l’agence nationale de l’aviation civile (ANAC) togolaise. Cette formation a permis d’aborder tous les aspects des enquêtes relatives aux incidents ou accidents aériens, non seulement sur le plan théorique mais aussi pratique, avec des études de cas et des exercices sur le terrain. Le soutien matériel de l’ANAC a permis le bon déroulement de cette formation.

Il sied de préciser que cette formation était financée sur les crédits alloués par le ministère français des Armées pour les DIT, dont une partie bénéficie à la coopération de sécurité intérieure.

Lors de la cérémonie de clôture les autorités togolaises ont exprimé leur satisfaction à la coopération française représentée par l’attaché de sécurité intérieure, accompagné du coopérant militaire technique, chef des projets gendarmerie, et du conseiller sûreté-immigration.

David Ricardo