Coopération

Afin de lutter efficacement contre la pandémie du coronavirus, les partenaires financiers et techniques du Togo à l’instar de l’Union Européenne et l’Allemagne, ont mis à la disposition des treize communes  partenaires du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (PRODEGOL), un lot de matériel de protection. La cérémonie de remise a eu lieu ce 3 juin à Lomé.

L’Union Européenne et l’Allemagne apportent un appui au treize communes partenaires du programme décentralisation et gouvernance locale dans la lutte contre la covid-19. Un lot de matériel de protection et de sensibilisation a été réceptionné ce mercredi à Lomé, par le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi. Cet appui permettra aux administrations des treize communes partenaires de mieux organiser la lutte contre la pandémie et de réduire sa propagation.

Pour Matthias Veltin (photo), Ambassadeur d’Allemagne au Togo, son pays a, à cœur de soutenir et d’accompagner les communes dans la riposte du covid-19. Il a par ailleurs exhorté toute la population à se laver régulièrement les mains afin de lutter contre cette pandémie.  

Pour Bruno Hanses, cet appui des partenaires du Togo, vient renforcer les efforts du gouvernement dans la lutte contre la pandémie. « Je voudrais tout d’abord saluer la manière très décisive et anticipative avec laquelle le gouvernement à réagit pour combattre la pandémie du covid-19. Mais aujourd’hui, on constate que malgré toutes les initiatives et les mesures prises il y a qu’à même la présence du coronavirus un peu partout sur toute l’étendue du territoire, donc il est très important de renforcer les capacités des municipalités, des communes et de toutes les collectivités locales », a laissé entendre Bruno Hanses, Chargé d’affairesde la délégation de l’Union Européenne.

Le ministre  de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpéssi n’a pas manqué de saluer cette action des partenaires techniques et financier du Togo.

 « Dans la lutte contre la covid-19, il faut se laver les mains très régulièrement. Alors on a le matériel pour ça. C’est un matériel essentiel dans la lutte contre cette pandémie. Le moyen le plus sûr, c’est se laver régulièrement les mains. C’est vraiment une bouffé d’oxygène que nous venons de recevoir de la part de nos partenaires techniques et financiers et cela va à l’endroit des communes concernées  et donc c’est une très bonne chose pour nous. C’est l’occasion pour nous de remercier nos partenaires dans le domaine de la décentralisation. Ils ont toujours été à nos côté », a déclaré Payadowa Boukpéssi. 

 

Eyram AKAKPO

 

Le processus de décentralisation  au Togo vient encore une fois de recevoir un financement de la République Fédérale d’Allemagne.  La signature de cet accord de coopération financière entre  les deux pays a eu lieu le 15 mai dernier à Lomé.

3,3 milliards de FCFA, c’est le montant alloué par la République Fédérale d’Allemagne, pour soutenir le processus de décentralisation au Togo. Ce fonds servira à la construction des maries dans les nouvelles communes. Cet accord de coopération financière entre les deux pays a été signé par Ayawovi Demba Tignokpa, ministre de la Planification du développement  et de la Coopération et Matthias Veltin, ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Togo, en présence du directeur de cabinet du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Bakai Baoubadi.

Cet accord se situe dans le cadre de la quatrième phase du Programme d’Appui à la Décentralisation (PAD  IV). La phase III  du programme avait été soutenue à hauteur de 8 millions d’euros, portant ainsi le total du financement à 13 millions d’euros pour la construction de nouvelles mairies, leur équipement, électrification et digitalisation.

En septembre 2019, le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya, déclarait que « ces appuis financiers permettront d’offrir un cadre de travail approprié aux nouveaux élus communaux.»

L’accompagnement de la République Fédérale d’Allemagne à ce processus de décentralisation au Togo date de 2012 et en 8 ans, elle y a injecté plus de 30 milliards FCFA.

Outre cet accompagnement financier, la Bundesrepublik apporte son expertise technique dont la finalité est de déboucher sur l’effectivité de la démocratie à la base.

L’Allemagne, à travers la KFW, appuie le Togo sur trois axes principaux depuis quelques années: la formation professionnelle et technique et l’emploi des jeunes, la santé et le développement rural  et enfin la décentralisation et la gouvernance.

Il est à noter qu’après plus de 30 ans de délégations spéciales, le Togo a organisé le 30 juin 2019 des élections locales qui ont permis d’élire 1 527 conseillers municipaux dans 117 communes.  

Eyram  AKAKPO

 

Une  délégation allemande composée  de Ariane Hildebrandt (en photo), directrice générale adjointe au ministère fédéral de la coopération et du développement, Elke Siehl responsable à la giz (Agence de coopération internationale) du développement durable, et Rüdiger Hartmann, chef du département Instruments de financement et procédures de coopération financière à la Kfw (banque publique allemande) est attendue ce mercredi 15 janvier 2020 à Lomé.

Pendant trois  jours, cette délégation va passer en revue les axes de coopération avec le Togo.

La coopération allemande est multiforme. L’APD, qui représente plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année s’oriente en direction de la bonne gouvernance, de la décentralisation, de l’agriculture, de la santé et  de l’éducation.

Il sied de préciser que les projets  de coopération entre l’Allemagne et le Togo sont exécutés localement par la GIZ.

Catherin NÜGLER

 

La pandémie du Covid 19  ne laisse pas indifférent  le Système des Nations Unies (SNU) au Togo.  Le Coordonnateur  de ce Système, le Béninois Damien MAMA (photo)  dit être    satisfait par les mesures prises par le Togo pour contrer la pandémie.

Il a  indiqué que l’aide apportée par son institution au Togo est chiffrée à  2 milliards de Fcfa.

Le Togo devrait recevoir dans les prochains jours des respirateurs, des cliniques mobiles et des ambulances.

Aussi, faut-il le souligner que le SNU   prépare un plan local de renforcement de la résilience socioéconomique destiné à aider le gouvernement pour faire face aux charges multidimensionnelles occasionnées par la crise sanitaire.

Le Système des Nations Unies au Togo  est constitué d’une douzaine d’agences.

 

La base militaire “Bérénice” et son aéroport civil renforcent le rôle axial de l’Egypte dans la sécurité et la stabilité arabe et régionale, a déclaré le prince héritier d’Abu Dhabi et ministre de la Défense des Emirats Arabes Unis, Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, cité par la MENA. “J’étais ravi d’assister à l’inauguration de la base militaire “Bérénice” et son aéroport civil, en présence du Président Abdel Fattah Al-Sissi. Il s’agit d’un exploit qui renforce le rôle axial de l’Egypte dans la sécurité et la stabilité arabe et régionale”, a tweeté cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, souhaitant à l’Egypte davantage de progrès et de prospérité.

Treize agences onusiennes ont procédé ce lundi 09 Décembre 2019 à la signature d’un nouvel accord cadre de coopération avec  le gouvernement togolais. Cet accord  couvre  la période 2019-2023 pour une somme de 72 milliards de Fcfa.

Parmi ces 13 agences la FAO, l’ONUSIDA, le  PNUD, de l’Unicef, l’OMS, etc.

« Le Togo affiche de grandes ambitions, et ce cadre de coopération constitue l’offre du Système des Nations Unies pour accompagner le pays dans la réalisation des Objectifs du Développement Durable, tout en veillant à ne laisser personne de côté »,  a déclaré, Damien Mama, le Coordonnateur des agences du Système des Nations Unies  au Togo.

Signalons que le gouvernement togolais était représenté à cette cérémonie de signature par la Ministre de la planification et de la  coopération, Mme Demba TCHIGNOKPA.