Un accord de prêt d’un montant de 12 milliards de francs CFA a été paraphé ce 31 janvier 2019 à Lomé  entre le ministère de l’économie et des finances et le fonds koweitien.  Ce prêt permettra au gouvernement togolais de financer  le projet d’approvisionnement en eau potable dans la région de la Kara  et ses environs.

Le projet vise à mobiliser des ressources en eau de la rivière de Sara et la construction d’une usine de traitement d’eau d’une capacité journalière de 10.000m3  dans la ville de Bafilo. Elle sera équipée d’un laboratoire d’analyses  de l’eau et de deux châteaux d’eau d’une capacité totale de stockage de 5000m3  dans la périphérie sud de la ville de Kara.

Le directeur général du Fonds koweitien  Nedel  Alolayan, après la signature de cet accord, se dit confiant quant au succès du projet : « Je nourris l’espoir que ce projet aura un succès total. Et je souhaite que sa réalisation soit faite de façon professionnelle et dans le respect des règles de l’art»,  a-t-il indiqué.

Pour le ministre  togolais de l’économie et des finances  Sani Yaya, le projet facilitera la desserte en eau des villes de Bafilo, Kara, Niamtougou, Kétao et  aura surtout  un impact positif sur la santé des populations. Il a mis l’accent sur l’action gouvernementale qui sera intensifiée en vue d’un aboutissement heureux du projet.

Ce projet s’inscrit dans le cadre  de la mise en œuvre  du Plan national de développement (PND) initié par le gouvernement togolais  depuis août 2018.

Eyram  Akakpo