Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi, s’est entretenu ce 23 juin à Lomé avec les partenaires techniques et financiers du Togo dans le secteur.

L’objectif de cette rencontre était de faire le point de la mise en œuvre du processus de décentralisation, un an après les élections locales.

Les discussions ont tourné autour des différentes actions initiées par l’Exécutif togolais depuis lors, comme le renforcement de l’arsenal juridique relatif à la décentralisation, la création d’un fonds d’appui aux collectivités territoriales (FACT), ou encore l’amélioration du cadre de travail des communes.

Pour Payadowa Boukpessi, les défis à relever dans la mise en œuvre du processus de décentralisation dont la progression a été ralentie par la situation liée au covid-19 restent nombreux.

L’UE, PNUD, UNICEF, Kfw, AFD, ProDeGol, BOAD qui sont les partenaires  du Togo dans le processus de la décentralisation, ont réitéré leur engagement à accompagner le pays.

Le processus de  décentralisation en cours au Togo tient beaucoup à cœur à l’Ambassade d’Allemagne. En témoigne l’engagement des nombreux ambassadeurs qui se sont succédé au Togo en la matière. L’actuel Ambassadeur au Togo est Matthias VELTIN (en photo).

 Eyram Akakpo