David Malpass (photo), le président de la Banque mondiale, a annoncé ce 26 septembre 2020, lors de l’Assemblée générale des Nations unies sur le financement du développement, un plan d’environ 6 711 milliards FCFA, pour financer l'accès des pays pauvres et en développement au vaccin Covid-19 dès la disponibilité des premières doses les mois à venir.

« L'accès mondial équitable aux tests, aux traitements et aux vaccins est essentiel pour protéger les personnes et assurer une reprise inclusive et résiliente après la Covid-19 (…) Notre objectif est de modifier le cours de la pandémie pour les pays en développement à revenu faible et intermédiaire. C'est un signal du marché aux fabricants qu'il y aura un financement disponible pour les pays en développement et qu'il y aura une demande», a déclaré le président de la Banque mondiale

Ce plan de financement  permettra aux pays pauvres de se procurer  des millions de doses de vaccin Covid-19 pour traiter jusqu'à 2 milliards de personnes sur le continent.