La ferme moderne agricole égypto-togolaise d’Abatchang (FAMETA), fruit du partenariat entre l’Egypte et le Togo, a commencé en ce début du mois d’octobre la récolte de ses  semences. C’est ce qu’appris ce 16  octobre 2020 l’Agence Corps Diplomatic  Togo. 

 La superficie totale de la ferme s’étend sur 150 hectares dont 78 défrichés et disponibles à ce jour pour différentes  cultures.   Ainsi,  on  dénombre 15 hectares de maïs, 17 hectares de riz, 40 hectares de soja et 3 hectares de culture expérimentale de soja et de maïs.

 Pour mener à bien ces cultures, l’Egypte a envoyé deux experts agricoles qui travaillent avec leurs collègues togolais sur le site de la ferme.

La ferme a ainsi permis la redynamisation de la communauté locale et emploie entre 60 à 90 personnes dont la plupart sont des femmes.

 Installée à Abatchang à Lama-Tessi dans la préfecture de Tchaoudjo (340 km au Nord de Lomé),  la ferme a pour objectif de contribuer au renforcement de la recherche agricole, à l'amélioration de la productivité agricole et à la formation des producteurs. Elle  a  été inaugurée le 25 novembre 2017 et la première pierre avait été posée par le Chef de l’Etat togolais, Son Excellence Faure Gnassingbé,  dans une ambiance festive.

La mise en place de cette ferme témoigne les bonnes relations de coopération entre le pays des pharaons et le Togo.  

Soulignons que la diplomatie égyptienne est menée de mains de maître au Togo par l’Ambassadeur Hossam Hussein.