Des délégations de 21 pays africains de la ceinture de la méningite sont à Lomé dans le cadre de la 13ème réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique,  qui se tient du 28 au 30 novembre 2016. Il sera question de faire la revue de la situation épidémiologique de la méningite, de définir les perspectives et les priorités pour les interventions au sein de ces pays d’Afrique au cours la saison épidémique qui s’étend de janvier à juin de chaque année. Le lancement officiel des travaux de cette 13ème réunion annuelle s’est tenu ce lundi 28 novembre à Lomé en présence de la Représentante Résidente de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au  Togo, Lucile IMBOUA,  de l’Ambassadeur  des USA à Lomé et de Moustafa MIJIYAWA Ministre de la Santé et de la Protection Sociale du Togo. Afin de répondre au mieux aux épidémies de méningite qui surviennent essentiellement pendant la saison dite « saison épidémique », l’OMS recommande aux pays l’élaboration des plans nationaux de préparation et de réponses aux épidémies en utilisant les directives révisées de lutte contre la méningite de l’OMS qui met en exergue le renforcement de la gestion  des données et des activités du laboratoire, l’organisation adéquate de la vaccination préventive ou réactive et la prise en charge adéquate des cas. Et cette rencontre répond à cette recommandation de l’OMS en ciblant les 21 pays ayant le plus d’ampleur dans les taux d’incidence, du nombre de nouveaux cas suspects épidémies, de flambées épidémiques et de taux de létalité sur la période de 2013 à 2016.

A ce jour, la méningite reste un sujet d’actualité en Afrique car d’après les chiffres donné par Lucile IMBOUA, «en 2016, 15.165 cas de suspects de méningite ont été enregistrés dans les pays de la ceinture méningitique avec 1.262 décès soit un taux de létalité de 8,3%. Après le Niger en 2015, deux pays de la sous-région ouest africaine ont connu des épidémies majeures : le Ghana avec une épidémie à Pneumocoque (2406 cas suspects dont 222 décès) et le Togo avec une épidémie à Méningocoque (1.834 cas suspects dont 1.18 décès) ».

Le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie, le Mali, le Niger, la Guinée, le Ghana, le Kenya, la RDC, la RCA, le Rwanda, le Soudan, le Sud Soudan, la Tanzanie, le Tchad, le Togo et l’Ouganda y sont représentés à cette 13ème réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique. L’Ambassadeur de l’Egypte au Togo Mohamed Karim SHERIF s’est personnellement déplacé pour honorer cette cérémonie de lancement des travaux aux côtés de la délégation égyptienne.

Helmut PINTO