« Arab Contractors », la plus grande société étatique de la République égyptienne, spécialisée dans le domaine des Bâtiments et Travaux Publics,  compte terminer les travaux  de  réhabilitation de la  partie du tronçon Kpalimé-Atakpamé   qui  lui est  confiée d’ici  le 15 Août 2017 ». C’est ce qu’a déclaré ce mercredi 18 Janvier 2017, Osama Mostafa, Directeur  Général de cette société  au cours d’une visite de ce  chantier situé à près de 150 km au Nord de Lomé.

En effet, une forte  délégation  égyptienne  à  la tête de laquelle se trouvaient l’Ambassadeur d’Egypte au Togo, Son Excellence Mohamed Karim SHERIF et Osama Mostafa s’était rendue  sur  le chantier à Kpalimé pour s’enquérir de l’évolution des travaux  de réhabilitation du tronçon Kpélé Govié – Patatoukou,  long  26 Km sur la nationale N°5 (route Kpalimé-Atakpamé).

Satisfécit général.  Les travaux sont  exécutés à  39% et suivent leur cours  normal. « Ce marché que nous avons  gagné est le fruit de la coopération  entre le Togo et l’Egypte.  C’est une chaîne pour transmettre la technologie  entre nous Africains. Nous espérons que ce projet à terme, contribuera   à satisfaire les Togolais  et faciliter leur déplacement », a laissé entendre  Osama  Mostapha.

Pour sa part, l’Ambassadeur SHERIF qui est très actif dans la diplomatie économique, a exprimé  sa  satisfaction  et sa fierté face à l’engouement des employés et à la qualité du travail  en cours d’exécution. Il a promis beaucoup d’autres projets qui seront réalisés à l’intérieur du pays notamment la création d’une ferme agricole et la construction d’un hôpital dans les plus brefs délais.

Le Directeur Technique d'Arab Contractors  donnant  des explication à l'Ambassadeur (en pantalon café)

Les travaux de réhabilitation du tronçon Kpélé Govié – Patatoukou  doivent être livrés  d’ici le 15 Août prochain, a déclaré le Directeur Technique d’Arab Contractors. Au total  120 Togolais sont employés sur ce chantier  comme ingénieurs, comptables, ouvriers etc.

Ce projet  est financé par le Gouvernement de la République togolaise,  la  Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) et le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID).

Signalons que  la société  Arab Contractors est  installée dans 28 pays africains  et  au Moyen-Orient. Elle emploie 77.000 personnes et a à son actif la construction de barrages hydro-électriques, d’hôpitaux, d’aéroports, d’hôtels, de ponts,  de routes et même des bateaux qui servent dans les ports des pays comme le Ghana voisin du Togo.

  

Voici les principales caractéristiques du Projet:

  • Longueur : 26 km
  • Profils en travers variable ;
  • Couche de fondation : 20 cm en Graveleux Latéritiques (GL) sélectionnée, stabilisés au ciment, à raison de 77 kg/m3, soit 3.5% y compris les accotements ;
  • Couche de base : 15 cm en Grave Concassée 0/31.5 (GC) y compris les accotements ;
  • Couche de roulement : chaussée en béton bitumineux 0/12 d’épaisseur 5 cm ;
  • Accotements ; amorces et aires de stationnement : Enduit Superficiel (ES) bicouche ;
  • Trottoirs : Pavés autobloquants de 8 cm d’épaisseur.

David  Ricardo, notre envoyé spécial à Kpalimé