Plus rien n’empêche la tenue de la deuxième édition du Printemps de la coopération germano-togolaise. La plupart des délégations attendues sont arrivées ce dimanche 02 Avril. Le Ministre togolais des affaires Etrangères Robert Dussey et l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Christophe SANDER, ont passé une bonne partie de leur journée du dimanche à l’Aéroport de Lomé pour les accueillir. Les pays de l’hinterland comme le Burkina-Faso, le Mali et le Niger prennent part pour la première fois à cette deuxième édition et leurs ministres des Affaires étrangères selon d’ailleurs les têtes de peloton. , Abdoulaye Diop du Mali, Alpha Barry du Burkina et Ibrahim Yacoubou du Niger ont été reçus dimanche à la télévision togolaise en compagnie du Ministre Dussey (en photo).

 Abdoulaye Diop   a déclaré  que l’ambition de son pays en participant à la rencontre de Lomé est de dialoguer avec les partenaires togolais et allemands pour voir comment le Togo, le Burkina Faso, le Mali et le Niger peuvent se développer ensemble.  « Comment nous pouvons renforcer les échanges et tirer parti de l’intérêt de l’Allemagne qui vient ici avec un certain nombre de possibilités d’appui. Le Togo aurait pu garder cette opportunité pour lui-même », affirmait-il.

Le Chef de la diplomatie malienne est accompagné des représentants de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, du Conseil malien des chargeurs et de la Compagnie malienne de développement des textiles. La délégation malienne salue les progrès accomplis par le Togo sur les plans économique, des infrastructures et de la modernisation des installations portuaires et aéroportuaires. Des réalisations qui constituent un atout pour la sous-région.

Mais le Mali compte demander aux allemands de soutenir les entreprises en interagissant avec les pays de l’hinterland aussi pour alléger les procédures et les problèmes et blocages liés au commerce dans la région.

Alpha Barry, le Chef de la diplomate burkinabè salue l’initiative de ce forum dédié au renforcement de la coopération avec l’Allemagne. Il estime  que son pays entend renforcer les possibilités d’investissements allemands. 

« Nous sommes présents au Togo côté gouvernement mais aussi avec des hommes d’affaires pour explorer non seulement avec la partie togolaise mais aussi avec les Allemands les opportunités d’investissements », a –t-il déclaré.

Le Ministre Ibrahim Yacoubou du Niger salue les interventions allemandes dans son pays notamment dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture, de la sécurité alimentaire et de la sécurité proprement dite. Yacoubou a souhaité que le Printemps de la coopération germano-togolaise devienne une rencontre sous régionale, le printemps de la coopération germano- UEMOA par exemple.

Et d’ailleurs c’est dans ce même ordre d’idées que Robert Dussey, a annoncé le changement de dénomination à partir de l’année prochaine. «Dans les mois à venir ou au cours de l’année prochaine, nous allons changer de dénomination parce le Président de la République veut faire de cette rencontre, une rencontre régionale, autour des intérêts sous régionaux et nous pensons que l’Allemagne jouera un rôle important pour soutenir tous les efforts que fait chacun de nos gouvernements », a-t-il indiqué.

78 entrepreneurs allemands sont présents à Lomé pour les échanges lors de cette rencontre d’affaires. Au programme, trois panels de discussions sur de différents thèmes, une soixantaine de discussions entre gouvernements et businessmen (G to B) et 220 discussions entre hommes d’affaires de différents pays (B to B).