Début de printemps plus que prometteur pour les relations d’affaires entre le Togo et l’Allemagne puisque la  seconde édition de la Coopération germano-togolaise vient d’être lancée ce lundi 03 avril 2017 à Lomé. Plus de 200 réunions d’affaires B to B sont prévues pour les 3 jours réservés à cet évènement selon le Chef de la Diplomatie togolaise Robert DUSSEY qui reste persuadé que « le chemin du développement aujourd’hui passe par la coopération ». L’homme, héro de la diplomatie togolaise a annoncé avec la complicité de l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo Christoph SANDER,  la création d’une chambre commerciale sous régionale regroupant en son sein les pays d’Afrique francophone et   dont le siège sera fixé à Lomé.

Il n’est plus un secret pour personne que le port autonome de Lomé consiste un moteur clé d’intégration économique sous régionale et reste aujourd’hui une véritable porte d’entrée pour les trafics d’importation et surtout d’exportation pour les pays enclavés de l’Afrique occidentale.  Ce qui justifie d’ailleurs la présence des Ministres en charge de la diplomatie dans différents pays de la sous région occidentale de l’Afrique qui participent avec intérêt à la deuxième édition de la Coopération germano-togolaise lancée ce matin à Lomé. Le Mali, le Niger et le Burkina-Faso sont représentés pour discuter des opportunités d’affaires favorables à la coopération entre le Togo et l’Allemagne en particulier et entre l’Allemagne et les pays de l’Hinterland en général.

Vue partielle de l'Assistance à l'ouverture

Plusieurs hommes d’affaires issus de différents pays de la sous région occidentale et de l’Allemagne sont à Lomé pour entretenir des relations d’affaires. Un tout premier panel permettra d’exposer un panorama des opportunités d’affaires dans l’espace CEDEAO en général et au Togo en particulier afin d’inciter le secteur privé à investir au Togo. Il sera également question de rehausser l’importance de la zone franche togolaise dans la promotion de l’intégration économique dans l’espace communautaire de la CEDEAO. Cette édition abordera surtout les défis liés au développement des TIC, à la formation professionnelle,  aux énergies renouvelables et de trouver des issus au problème du chômage au Togo.

                      Le Ministre DUSSEY lors de son allocution

Il faut croire que plus d’un accorde une importance capitale à la « coopération » puisque l’Ambassadeur de l’UE au Togo Nicolas Berlanga-Martinez, celui de la Chine, la Représentante Résidente du PNUD au Togo ainsi que d’autres personnalités politiques et diplomatiques ont honoré de leur présence cette initiative.

Helmut PINTO