En réponse à la décision de la Conférence des Chefs d’Etats de  l’Union Africaine tenue en janvier 2016, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et le Ministère de la planification ont lancé officiellement la feuille de route de l’Union Africaine sur le thème: « Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse ». C’était ce 15 juin 2017 à Lomé pour encourager le Togo à mettre en œuvre ladite feuille de route afin de mieux exploiter sans réserve cet atout qu’est la population jeune de l’Afrique à travers les stratégies et politiques de développement.

Il ressort d’une étude que la quasi-totalité des Etats membres de l’Union Africaine en moyenne à 60% de la population,  a aujourd’hui moins de 25 ans. Il est donc clair que les politiques et stratégies des décideurs ne peuvent se passer sans tenir compte de façon minutieuse du dividende démographique des jeunes qui constitue une opportunité aujourd’hui négligée jusqu’ici par les gouvernements africains. Ce qui justifie alors cette feuille de route de l’UA prise à l’initiative des Chefs d’Etats  lors de la conférence de Janvier 2016.

La feuille de route s’articule autour de quatre piliers que sont, « l’emploi et l’entrepreneuriat », « l’Education et le développement des compétences », « la santé et le bien-être » et « les droits, gouvernance et autonomisation de la jeunesse ».

Il ne reste donc qu’aux partenaires techniques et financiers du gouvernement de définir ensemble avec les acteurs de promotion de développement durable, les conditions nécessaires pour tirer partie du dividende démographique des jeunes, ceci à travers d’importants investissements dans la santé, y compris la santé sexuelle et reproductive, dans l’éducation et dans l’emploi des jeunes pour que la jeune génération d’aujourd’hui constitue un réservoir de créateurs de richesse et de croissance économique.

Et parlant des partenaires du gouvernement togolais, l’on peut citer l’UNFPA et l’ONUSIDA dont les Représentants Résidents respectifs  Saturnin EPIE et Christian MOUALA  ont pris part à cette rencontre.

 

Helmut PINTO