« Notre pays souhaite saisir l’opportunité de ce 16ème forum AGOA 2017 qu’il organise pour mettre son secteur privé en contact avec des investisseurs et entreprises américaines en vue de tirer meilleurs profits des atouts de la loi AGOA ». Ces propos sont ceux tenus ce jeudi 20 juillet  2017 par  Dédé Ahoefa EKOUE (en photo), Présidente du Comité d’organisation du Forum AGOA. C’était à l’occasion d’un atelier de concertation nationale sur l’élaboration d’une Déclaration de Politique pour accroître de façon accélérée les exportations du Togo dans le cadre de l’AGOA d’ici 2025 et au-delà».

Il était question précisément d’échanger sur les stratégies et politiques à mettre en place par le Togo afin de tirer pleinement profit du Forum AGOA que la capitale togolaise  abritera  du 08 au 10 août prochains puisque les opportunités existent déjà.  En  2016, les exportations du Togo vers les Etats-Unis sous la Loi sur la Croissance et les Opportunités en Afrique–Africa Growth and Opportunity Act (AGOA), s’élèvent à 134 000 dollars tandis que les chiffres globaux s’élèvent à 10 855 000 dollars US sur la même période. C’est en tout cas pour booster ces chiffres, au regard des énormes opportunités qu’offre la loi AGOA, que s’est tenu ce jeudi 20 juillet, un atelier de concertation nationale sur l’élaboration d’une Déclaration de Politique destinée à accroitre de façon accélérée les exportations du Togo dans le cadre de l’AGOA d’ici 2025 et au-delà.

A travers la Déclaration de politique qui se déclinera en une stratégie nationale dotée d’un plan d’actions opérationnel, le gouvernement veut accompagner les opérateurs économiques locaux, mais aussi créer plus de richesses pour relever le défi de l’amélioration des conditions de vie des populations. «Notre pays souhaite saisir l’opportunité de ce 16ème forum AGOA 2017 qu’il organise pour mettre son secteur privé en contact avec des investisseurs et entreprises américaines en vue de tirer meilleurs profits des atouts de la loi AGOA », a affirmé Dédé Ahoefa EKOUE.

Helmut PINTO