La skieuse de fonds Mathilde-Amivi tèrmine à la 68ème, 10 minutes après la gagnante de la médaille d’or  Justyna Kowalczyk. Une toute première participation pour le Togo aux JO de Sochi avec cette jeune fille de 19ans toujours optimiste  pour les prochain JO de Pékin.
Pour sa première participation aux JO de Sochi le Togo est représenté en ski de fonds par la franco togolaise Amivi Petitjean. Elle est plutôt heureuse malgré qu’elle tèrmine perdante a la ligne d’arrivée des 10 kilomètres. ''Je pense que toute l’Afrique est heureuse pour moi. C’est bon pour les pays d’Afrique de voir qu’il est possible de participer aux jeux olympiques  divers de Sochi'' a-t-elle affirmé.
Née d’une mère togolaise au Niger sa famille a migrée a Haute-Savoie en France quand elle avait encore deux ans. Mathilde-Amivi confie avoir commencé par pratiquer le ski depuis l’âge de douze ans. Son aventure olympique a commencé il y a onze mois avec le message de la fédération togolaise de ski qu’elle a reçu sur facebook. La fédération lui proposa de participer aux JO divers de Sochi au nom du Togo. Avec l’accord de sa famille elle accepta de représenter le Togo à Sochi.
La jeune Mathilde-Amivi devrait trouver des sponsors pour son entrainement afin de mieux faire la prochaine fois. Il revient alors à la fédération togolaise de ski de médiatiser les jeux olympiques afin de trouver des sponsors pouvant financer son entrainement.
''Je m’entrainerai et je participerai aux prochains JO encore plus virulente, disait Petijean, mon but pour Pékin 2018, probablement, c’est de remporté la médaille d’or.''
Elles sont deux à participer  aux JO divers de Sochi car  Alessia Afi Dipol, une togolaise âgée de 19ans née en Italie, aussi skieuse alpin est programmée pour cette semaine. Toutes deux évidemment sur les pas de Benjamin Boukpéti qui a remporté la médaille de bronze aux JO de Pékin en 2006.