L’Ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Eric Stromayer, puisqu’il s’agit bien de lui, a présenté aux médias ce jeudi 10 juin les dix jeunes togolais sélectionnés pour le programme Mandela Washington  Fellowship 2021.  Ces dix élus,  évoluant dans les domaines de  l’engagement civique, le business et le leadership puis l‘administration publique,  prendront part du 21 juin  au 30 juillet 2021 à des cours en ligne dans des universités américaines  et  à un sommet de haut niveau à Washington, courant le mois d’août.

«Ils auront l’occasion de rencontrer, de hautes personnalités du monde des affaires, de l’entrepreneuriat et aussi et surtout du gouvernement américain», a déclaré l’ambassadeur Stromayer. Sur les dix Togolais, une boursière poursuivra sa formation pendant un mois supplémentaire pour son  perfectionnement.

Pour l’ambassadeur des Etats-Unis, Eric Stromayer,  les  boursiers  togolais  sont riches en énergie, en passion et en ambition. « Ils ont été sélectionnés  non pas,  parce qu’ils ont le potentiel d’être des leaders, mais parce qu’ils sont déjà des leaders », a-t-il soutenu.

« Nous croyons que l’expérience et les connaissances acquises grâce à la bourse Mandela leur permettra d’aller encore plus loin dans la création de changements positifs dans leurs communautés », a affirmé le Diplomate américain.

Rappelons que le programme Young African Leaders Initiative (YALI)  lancé par le département d’Etat  permet aux jeunes africains d’acquérir des connaissances dont ils  ont besoin pour faire éclore  leur plan de carrière,  afin de participer de manière énergétique à la consolidation des institutions démocratiques, au développement de la croissance économique et au renforcement  de la paix et de la sécurité sur le continent.

Cette année 2021,  ils sont  au total sept  cents boursiers africains à prendre part à cette messe annuelle du gouvernement américain qu’est le Mandela Washington Fellowship communément appelé YALI.