Jocelyne CABALLERO  veut donner du baume au cœur aux nouveau-nés de l’hôpital de Bè  à Lomé. Ainsi,  ce 13 juillet 2021,  à la veille de la célébration de l’anniversaire de la fête nationale de son pays,  elle est partie offrir aux femmes dudit centre  des kits composés de couches, de produits de toilettes, des serviettes pour leurs bébés  en signe de solidarité à leur égard.

 

Célébrer le 14 Juillet autrement. C’est le message que  la diplomate Jocelyne CABALLERO entend passer à travers de geste au profit des femmes fraichement accouché à l’hôpital secondaire de Bé.

Et ce message a été chaleureusement accueilli  par Maman Poelle a reçu des mains de l’ambassadrice de France au Togo, un kit bébé. Celle-ci  a accouché seulement le lundi 12 juillet. « On nous a donné les laits, les talcs aussi. On va les utiliser et ça va nous aider on ne va plus acheter certaines choses immédiatement si on n’a pas d’argent », a martelé la bénéficiaire.

De même, Ibrahim, papa depuis deux jours apprécie à sa juste valeur le don qu’il a reçu pour son bébé. « C’est l’ambassadrice de France qui nous a donné ça directement donc je la remercie. Je remercie toute l’équipe et je suis content. Avec les choses là ça peut m’aider à couvrir certaines dépenses que je suis en train de faire. Donc je les remercie, je remercie tout le personnel qui nous a aidé aujourd’hui;  merci à eux», a-t-il déclaré.

La diplomate a exhibé  les raisons de son  action.  « C’est pour témoigner  notre soutien aux hôpitaux,  à tout le travail qu’ils fournissent pour préserver la santé maternelle et infantile et puis pour faire un geste de solidarité en direction des mamans et de leurs jeunes enfants pour leur permettre un meilleur départ dans cette nouvelle étape de leur vie.”, a-t-elle laissé entendre.

 

Il sied de  préciser que l’hôpital de Bè accueille en moyenne 400 à 500 accouchements par mois, à en croire  les statistiques disponibles dans cet hôpital. Et pour Azoboua ADJEODA, directrice de l’hôpital, ce don permettra à certaines de ces femmes de vivre mieux leur maternité. « Nous recevons beaucoup de femmes très nécessiteuses ;  je dirai que  ce don vient point nommé et va soulager ces mamans là pour un temps. Je témoigne toute ma gratitude pour le geste que madame l’ambassadrice de France au Togo vient de faire. Nous avons vu le sourire au visage de ces mamans. Ça veut dire que ce don leur va droit au cœur, elles sont très fières et ça va leur servir », a renchéri madame ADJEODA.