Les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), s’étaient réunis  ce 20 août par visioconférence sur la situation sociopolitique au Mali.

Les Chefs d’Etat au cours de cette réunion  ont réclamé le rétablissement du président Ibrahim Boubacar KEITA et prévoient envoyer une délégation à Bamako afin de négocier avec les militaires putschistes.

« Le Mali est dans une situation critique, avec des risques graves qu’un affaissement de l’Etat et des institutions  n’entraine  des revers dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, avec toutes les conséquences pour l’ensemble de notre communauté. Ce pays a plus que jamais besoin de notre solidarité », a indiqué le président nigérien  Mahamadou Issoufou.

Ibrahim Boubacar Keita élu en 2013 puis réélu en 2018 pour un mandat de cinq ans, était secoué depuis quelques mois par des manifestants réclamant sa démission. Le 19 août dernier il fut arrêté et contraint à la démission par l’armée.