Le bureau de la Faitière des Communes du Togo (FCT) dans le cadre de sa tournée nationale de prise de contact,  a rencontré ce 25 mai 2021 à Lomé, les maires, adjoints aux maires et secrétaires généraux des 13  communes  du District Autonome du Grand Lomé afin d’échanger et faire un diagnostic  partagé  sur les défis communs à relever et surtout se familiariser autour des valeurs de solidarité, cohésion et transparence.

Dans son mot d’ouverture, le préfet du Golfe, Monsieur ATABOU Djignéfa, a invité les responsables communaux à faire en sorte que les populations adhèrent aux mesures barrière dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid-19. Il  a mis l’accent sur l’effort de bâtir une nation et de créer des emplois aux jeunes. Il n’a pas manqué de remercier le président de la république pour ses efforts dans le cadre de la décentralisation. Il a également pris soins de rappeler aux  maires à s’approprier la journée de l’arbre célébrée chaque 1er juin afin de contribuer à la lutte contre la désertification.  

Pour sa part, Mme KOUIGAN Yawa (photo ci-dessus), présidente de la FCT et maire de la commune Ogou 1, a mis l’accent sur la confiance qui doit exister entre les maires et leurs populations. Cette confiance, selon elle,  doit être traduite par la volonté des maires à travailler pour leurs administrés. Pour elle, « la maîtrise de la gestion des communautés territoriales, la bonne convergence de vue entre les acteurs du développement locale doivent contribuer à la croissance économique et à la cohésion sociale ». Elle a précisé que cette tournée est la manifestation consacrée à la célébration de la solidarité entre les collectivités locales togolaises. C’est aussi, ajoute t- elle, l’occasion de valoriser le concours des municipalités dans la mise en œuvre de l’agenda 2030 en matière d’appropriation, d’échanges d’expériences et des bonnes pratiques. Aussi, souligne t-elle, l’implication inéluctable des communes togolaises dans la poursuite du mieux-être des populations à travers  les Objectifs de Développement Durable (ODD11 et ODD17). Enfin, elle a souhaité une croissance inclusive et durable à toutes les communes.

                              (PHOTO DE FAMILLE  DES PARTICIPANTS  A LA RENCONTRE)

 De son côté, la Vice-présidente REFELA, Grand-Lomé, Madame KPETIGO  Elavanyo, a précisé que la rencontre de ce jour est la dernière étape de la tournée nationale de diagnostic partagé et de prise de contact entre le  bureau de la FCT avec les communes du Grand Lomé. Aussi, a-t-elle appelé la FCT à créer la solidarité entre les communes et les maires à lutter pour l’émancipation et le développement de leurs territoires.

Etant donné que la rencontre a lieu dans un hôtel à Baguida, le maire hôte, l’honneur a échu à Monsieur DAGBOVI Koffi, maire  du Golfe 6, de souhaiter la  bienvenue aux participants.  

Cette rencontre a été rendue possible grâce au Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGol), cofinancé par le Ministère Fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ) et l’Union Européenne, mis en œuvre par la coopération technique allemande (GIZ).

Il sied de préciser que la rencontre d’échanges de Lomé est l’aboutissement de la tournée nationale qu’a débutée la FCT à l’intérieur du pays à savoir les villes de Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé, Tsévié, du 17 au 21 mai 2021. Au cours de cette rencontre, les membres du  bureau national de la faitière  ont  été présentés aux participants.

 Anges Gbêdodé ADJANOR