Après  la pluie, vient  le beau temps, dit un adage du terroir.  A Sokodé,  ville située à environ  320 km au Nord de Lomé,  deux groupements ont eu  à  expérimenter  cet adage. Ainsi après 52 semaines d’épargne,    les groupements  « La joie 1 et 2 » situés  dans la ville de Sokodé au quartier de Komah    se  sont partagés  une bagatelle  de 4 706 275  FCFA.  Ceci  est  le  fruit  du Projet de Soutien aux Activités Economiques des Groupements (PSAEG) initié par l’ANADEB.

Signalons que  ledit projet est implémenté dans plusieurs régions du Togo. Il vise  à contribuer à l’amélioration des revenus des membres des  groupements ruraux et au développement des emplois ruraux dans les villages d’implantation desdits groupements.   Il vise également  à promouvoir l’auto-emploi des jeunes à travers la rationalisation des activités de production, de transformation et de commercialisation de plantes à racines et tubercules dans les zones agro écologiquement favorables à ces cultures.